La tuile

Dans la première semaine de juillet, G reçoit un texto inquiétant des vétérinaires: suite à la tempête qui a frappé la région, des tuiles du toit des Bragades ont volé dans tous les sens et parsèment la route. Les photos annexées ne font qu'accroître l'anxiété de G. Samedi 6 juillet, ils constatent sur place les dégâts et le diagnostic est confirmé: beaucoup de tuiles déplacées et une dizaine sont tombées. Heureusement seul l'avant-toit est touché.

Heureusement R a emporté sa ceinture de pompier, et G s'est muni de longues écoutes de son voilier. L'échelle est posée et assurée grâce à un petit bout frappé sur la gouttière. Sur le toit, il n'y a rien pour s'accrocher et il est impossible de faire passer le cordage de l'autre côté du toit pour assurer la montée. Ils décident de passer par la grange avec une ouverture à la hauteur du faîte et en s'arrimant à une poutre de l'intérieur. Il n'est que 10 heures mais il fait déjà une chaleur épouvantable et R supplie qu'on lui envoie un couvre-chef. Pendant qu'il repositionne les tuiles, G va en chercher dans le stock de remplacement du garage heureusement encore assez bien fourni. Il maîtrise ses vertiges pour monter jusqu'à la gouttière en contemplant la vue imprenable de la vallée.

Le seul hic, c'est les tuiles du bord qui sont des demi-tuiles avec un petit rebord et aucune n'est présente dans le stock. Ils décident de découper des tuiles entières à la meuleuse et tant pis pour le petit rebord. Pendant ce temps Nahed passe une lasure sur les volets.

Pour aller repositionner des tuiles sur le bas du toit, R longe le faîte utilise la cheminée pour s'assurer avec l'écoute et redescend, mais deux tuiles fendillées craquent sous son poids, et le voilà avec la moitié du corps enfoncé dans le vide. Heureusement, les autres tuiles alentours ont tenu!

Le côté sud du toit est un peu plus délicat à manoeuvrer car l'écoute doit passer par dessus le faîte. Mais patience et longueur de temps font plus que force ni que rage, et toutes les tuiles sont repositionnées avant l'heure du déjeuner.

L'aventure reste piquante jusqu'au bout, car en sortant de la grange, R se fait piquer par deux méchantes guêpes lorsque, bien involontairement, il s'approche de leur nid.

N qui a terminé avec la lasure en profite pour passer un petit coup de tondeuse.

Des voisins s'arrêtent, et discutent de la tempête, échangent les numéros pour prévenir la prochaine fois. "Des arbres ont été arrachés à Bonneville" "J'ai pas pu t'appeler, j'avais pas ton numéro!" lui dit son voisin.

Pour le déjeuner, ils font un crochet par Bonne où ils s'arrêtent au restaurant algérien Le Palmier, complètement désert. Ils s'installent dehors, mais la petite pluie qui menace les fait rentrer dans un décor un peu kitsch. R, bien affamé par son hussardise sur le toit, se décide pour le couscous, tandis que N et G sont un peu plus raisonnables avec leur choix d'un demi-coquelet.

N échange quelques courtoisies dans sa douce langue natale avec la tenancière, puis ils s'en vont au Leroy-Merlin. Ils doivent en effet acheter des chevrons 6x8 pour poser des guides dans les deux caves en vue du coulage de la dalle.

Aux Bragades, N passe la deuxième couche de lasure, pendant que R et G s'en vont installer les guides. Avant cela, R donne quelques instructions sur des tâches que G peut faire tout seul lorsque R sera en vacances. Enlever l'ancien tuyau d'écoulement des eaux claires qui longe le muret et le remplacer par un tuyau orange, remplacer le segment de la chenau qui fuit (et choisir un tuyau de cuivre à cause de l'électrolyse!), vérifier que le tuyau d'écoulement de la même chenau ne soit pas abimé sous terre, trouver un sac et remplacer l'actuel, etc.

Les guides sont positionnés pour garantir une pente d'environ 1% à la dalle, ce qui suffit pour l'écoulement de l'eau. Une fois posés les guides, ils rangent, balaient sur la route les dernières traces de tuile et rentrent dans leurs humbles pénates.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.tabanas.net/bragades/index.php/trackback/166

Haut de page